Catherine Chapelle-Pijcke, thérapeute énergétique

« S’ouvrir à sa multidimensionnalité, c’est comme accéder à la boîte à outils de son âme… « 

19894428_10213688251900492_1038175940_n

 

J’ai rencontré Catherine pour toi, Voyageur, Voyageuse entre les Mondes. Parce qu’à un moment donné, tu pourrais avoir besoin de sa magie de l’âme. Elle incarne à merveille le genre de personnages qui a transformé sa vie et aide à transformer celle des autres. Tu t’y reconnaitras sûrement. Oui, je suis certain que son coeur touchera le tien. 

 

Bonjour Catherine, quelle est pour toi la définition ou une explication de l’être dans dans sa multidimensionnalité ?

Bonjour Pierrot… Nous sommes tous une expression individualisée unique de la Source qui, en fonction de différents facteurs (vies passées, futures ou parallèles auxquelles elle est reliée sur différents plans d’existence), a accès à certains dons et porte dans ses cellules l’empreinte de certains traumatismes qui influenceront son existence terrestre. S’ouvrir à sa multidimensionnalité, c’est comme accéder à la boîte à outils de son âme. Certains outils ont besoin d’être nettoyés d’autres réparés afin de pouvoir les mettre au service de notre présence Je Suis en vue de notre réalisation sur Terre. C’est aussi permettre le mouvement ! C’est permettre le dialogue interne avec d’autres plans ! C’est activer sa clairaudience, sa clairsensibilité, sa clairvoyance et son intuition par le biais de nos corps subtils.

19987500_10213688246220350_2127579961_n

Comment cette multidimensionnalité s’est-elle manifestée pour toi ?

Je ne suis pas née canal ouvert mais j’ai toujours eu un ressenti et des intuitions de manière constante. En m’ouvrant aux techniques spirituelles et au développement personnel, j’ai affiné tout cela. Ces dernières années ont été comme un grand nettoyage de tout ce qui entravait ce potentiel et j’ai maintenant une bien meilleure connexion consciente aux messages de « là-haut ».

Quel a été l’un des déclencheurs de ton ouverture à cette nouvelle conscience ?

Mon mari ! C’est lui qui en passant son premier niveau de reiki au début de notre relation qui m’a littéralement plongée dans cet univers. Les pierres, quant à elles, sont présentes dans ma vie depuis mon enfance grâce à l’amour que mon papa leur portait. Il à été naturel pour moi de les adopter dans un cadre plus spirituel.

Là, on part pour un voyage spatio-temporel : tu as six ans et je te demande « qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grande ? » Et tu m’expliques avec tes mots d’enfant ce que tu exerces aujourd’hui…

J’ai toujours été passionnée de dinosaures et d’hommes des cavernes et quand j’avais 6 ans je voulais être anthropologue, je fouillais, creusais partout pour trouver des fossiles, même qu’une fois j’en ai trouvé un !!!!

Avec des mots d’enfants, je dirais que je viens chatouiller les chakras pour les faire rigoler ☺

Si tu te projettes simultanément à l’ici et maintenant dans une autre dimension, quelle forme as-tu et qu’es-tu en train de faire ?

Je suis un druide, je parle aux arbres et ils me prodiguent leur sagesse, les êtres de la Forêt sont mes amis et je prépare des potions pour aider les gens de mon village.

Si tu devais choisir une destination sur la map des Mondes qui n’existent pas, laquelle ça serait et pourquoi ?

Dans les Terres du Milieu certainement ! Par contre, FondCombe ou la Comté ? Mon cœur balance … Elfe ou Hobbit ???

Tu as les pieds poilus et tu fais six repas copieux par jour?

Mdr … Non non non pas de pieds poilus ! Par contre les six repas …. J’avoue avoir le goût de manger, pas spécialement copieusement mais souvent, j’aime les bonnes choses, bien rire avec mes amis, et m’occuper de mon potager, je suis attachée à ma région et j’aime ma maison. L’esprit du Hobbit est bien présent en effet. J’admire la grâce et l’élégance des elfes, leur sagesse et savoir sont inestimables, cette osmose avec la nature résonne aussi dans mon cœur … La voie du milieu étant celle que je choisis souvent, coupons la poire en deux : elfit ou hobbelfe ?

(rires)

Et si tu étais un porte-bonheur, tu serais… ?

Une coccinelle ! J’adore ces p’tites bêtes à bon Dieu. Une robe à petit pois, des ailes dans le dos, elle est pas belle la vie ?!

Si tu veux en savoir plus, Voyageur, Voyageuse entre les Mondes, n‘hésite pas à aller faire un petit tour sur son site Internet https://www.catherinechapelle-pijcke.be ou sa page Facebook. En attendant, voici le mini reportage que les Mondes de Lucio a réalisé sur elle.

recueilli par Pierrot pour Les Mondes de Lucio

Partage librement  en respectant les auteurs et www.lesmondesdelucio.com 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s