Dispensaire de lumière 0033

Cette nuit est l’une des plus particulières qu’il m’ait été donnée de vivre énergétiquement parlant. C’est vous dire, vu les perturbations diurnes et nocturnes qui modifient nos rythmes depuis ces derniers mois !

M’apprêtant à sombrer dans le sommeil, j’ai senti la constitution de l’air se modifier autour de moi comme lorsque je m’apprête à communiquer avec mes guides.

J’ai entendu Métatron me parler d’une voix grave et apaisante, tandis que mon corps, allongé sur le dos, se raidissait à n’en plus finir, devenant aussi dur que le squelette tout en dedans.

Sois sans crainte, tu changes et c’est une bénédiction.

J’ai senti mon crâne se compresser, grincer sous l’action d’un remue-ménage intérieur inconnu jusque-là. C’était comme si l’eau et le sang de mon corps avaient été composés de cachets d’aspirine effervescents ! Chaque particule en moi devenait quelque chose de différent.

Mon front agité de petites convulsions recevait une transmission de trames de fleurs de vie luminescentes. Ma tension artérielle a du grimper parce que mon coeur s’est accéléré comme en pleine course effrénée, résonnant dans ma tête, mes mâchoires se serrant comme si j’avais été à l’intérieur d’une énorme centrifugeuse de simulation anti-gravitationnelle.

J’ai pensé que j’étais en train d’expérimenter une nouvelle Merkana ou un nouveau véhicule interdimensionnel d’une intensité fulgurante quand la tension musculaire extrême a fait place à un relâchement soudain.

L’Univers m’a enveloppé de douceur et de chaleur et j’ai eu le sentiment de flotter dans les étoiles.

L’incident s’est déroulé dans le calme de l’esprit, la pleine conscience et la certitude inébranlable que tout allait bien.

Je n’ai pas vraiment dormi par la suite. J’ai été dans une sorte de veille hypnotique. Je me souviens d’un dispensaire médical en lévitation au milieu des étoiles. Je me souviens d’être allongé sur une espèce de transat comme des centaines et des centaines d’autres personnes. Nous nous regardons, apaisés mais fatigués, souriant de manière entendue.

Des êtres de lumière s’affairent tout autour, prenant soin de nous, Voyageurs.

C’est endroit s’appelle le Dispensaire 0033.

Nos existences changent, Voyageurs. Nous sommes appelés à assumer nos missions de Lumière et tout est prévu pour que nous puissions y arriver.

Visualise le chiffre 0033 avant de t’endormir ou quand tu es assailli par les difficultés des changements énergétiques majeurs que les Univers vivent actuellement.

Les êtres de lumière ont besoin de ton travail conscient, Voyageur. Tu ne rêves pas, tu n’hallucines pas. Tu deviens cristal. C’est un changement majeur de ton existence. Profite des bénédictions qui te sont offertes.

0033.

Dispensaire 0033…

Lucio Nove.

ma page Facebook

Partage librement  en respectant les auteurs et Les Mondes de Lucio

illustration : http://www.lescheminsdelenergie.com/2016/03/votre-liberation-enclenche-la-guerison-collective.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s